AC PACA Analyses & Propositions Politique(s) Chorégraphique(s) Université(s) d’été et séminaire(s)

Séminaire 2009

AC_logo-herbeLe séminaire d’AC PACA s’est déroulé du 21 au 23 août 2009 à l’Estaque : Deux jours et demi d’immersion (Tables rondes, débats, ateliers…) et de disponibilité complète, dans un cadre agréable (Face à la mer) et propice, afin de prendre le temps nécessaire et indispensable aux partages et travaux sur les communs qui nous rassemblent.

… Faire des envies de chacun un projet commun pour l’art chorégraphique de demain. Un temps où les fondements des regroupements et des individus se posent avec et au regard de la diversité des courants de pensées et d’actes nationaux et européens. Un temps où le travail apparaît autrement que dans le sens d’une « réaction à ».

Il y a alors une véritable définition de notre qualification d’ACTEURS.

Dans l’idée chère de re-fonder les forces vives et les positions des professionnels dans la connaissance, la réalité des diversités de notre art, cette proposition à participer au séminaire d’AC PACA s’adresse à l’ensemble des acteurs, regroupements formels ou informels, ainsi qu’aux individus volontaires de l’ensemble du pays et de toute autre provenance.

L’ambition étant le partage, la valorisation, la mutualisation des expériences individuelles, l’émulation, la ressource… Le programme de ce séminaire sera établi ultérieurement en fonction des intérêts, compétences et désirs des participants rassemblés.

Le séminaire d’AC PACA s’est déroulé du 21 au 23 août à l’Estaque, les 20 Acteurs Chorégraphiques en région Provence-Alpes-Côte d’Azur présents durant ces 3 journées ont abordé et échangé sur les thèmes suivants :

Thématiques et ateliers/chantiers :

  • Engagement/Désengagement (Voir Documents internes 2009)
  • Mythes et Modernité (Voir Documents internes 2009)
  • I.A.T. – Initiative d’Artiste en Territoire par Thierry Giannarelli
  • Pour une Nouvelle Politique Culturelle Chorégraphique (Voir Quelle politique culturelle aujourd’hui ? – 17 octobre 2009)
  • Proposition d’écriture d’un manifeste AC PACA
  • Formation les nouveaux axes pour la formation en PACA ?
  • Axes et Actions AC PACA pour 2009/2010
  • Lancer une souscription pour AC PACA
  • Informations sur les conditions et états de la danse à Strasbourg par Marjorie Burger-Chassignet et Galaad Le Cloaster – Cie SomeBody
  • Informations sur CAE Coopérative d’Activités et d’Emploi Énergies Alternatives www.energies-alternatives.com

Courriers et rendez-vous :

Les articles / lettres / chantiers issus du Séminaire 2009 AC PACA :

Références du séminaire 2009 AC PACA :

Nous avons retenu dans la presse :

Histoire d’une utopie émancipatrice – De l’éducation populaire à la domestication par la « culture » – Par Franck Lepage
Franck Lepage : Ancien directeur du développement culturel à la Fédération française des maisons des jeunes et de la culture. Auteur et interprète de la conférence théâtrale L’Education populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu…, 2007 (Le Cerisier, Cuesmes, Belgique), et membre de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé www.scoplepave.org.
Il y a cinquante ans, le général de Gaulle présidait à la création du ministère des affaires culturelles. La naissance de cette institution a précipité le déclin d’un autre projet, à présent méconnu : l’éducation politique des jeunes adultes, conçue dans l’immédiat après-guerre comme un outil d’émancipation humaine. Pour ses initiateurs, culture devait rimer avec égalité et universalité…
Suite en ligne sur www.monde-diplomatique.fr

La nouvelle religion et ses prêtres – Par Jean Dubuffet
Peintre, sculpteur, théoricien de l’art brut : Jean Dubuffet (1901-1985) est un artiste internationalement reconnu lorsqu’il publie en 1968 Asphyxiante Culture (1). L’ouvrage tombe comme un pavé dans une vitrine qu’André Malraux s’ingénie à lustrer. Dubuffet y taille en pièces l’art officiel et son milieu d’« enculturés » : …
Suite en ligne sur www.monde-diplomatique.fr

« Notre société est aussi sclérosée qu’à la fin de l’Ancien Régime »Patrick Savidan
LE MONDE | 03.08.09
Patrick Savidan : Professeur de philosophie à l’université de Poitiers, Patrick Savidan est également président de l’Observatoire des inégalités et directeur de la rédaction de la revue Raison publique. Il est l’auteur de Repenser l’égalité des chances (Grasset, 2007).
Suite en ligne sur www.lemonde.fr

Nous avons retenu les livres :

Démocratie, dans quel état ? Par Giorgio Agamben & Alain Badiou & Daniel Bensaïd & Wendy Brown & Jean-Luc Nancy & Jacques Rancière & Kristin Ross & Slavoj Zizek
« Qu’est-ce qu’un démocrate, je vous prie ? C’est là un mot vague, banal, sans acception précise, un mot en caoutchouc. » Cette question, ce jugement sans appel d’Auguste Blanqui datent d’un siècle et demi mais gardent une actualité dont ce livre est un signe. Il ne faut pas s’attendre à y trouver une définition de la démocratie, ni un mode d’emploi et encore moins un verdict pour ou contre. Les huit philosophes qui ont accepté d’y participer n’ont sur le sujet qu’un seul point commun : ils et elles rejettent l’idée que la démocratie consisterait à glisser de temps à autre une enveloppe dans une boîte de plastique transparent. Leurs opinions sont précises dans leurs divergences, voire contradictoires – ce qui était prévu et même souhaité. Il en ressort, pour finir, que tout usé que soit le mot « démocratie », il n’est pas à abandonner à l’ennemi car il continue à servir de pivot autour duquel tournent, depuis Platon, les plus essentielles des controverses sur la politique.
Giorgio Agamben enseigne la philosophie à l’université de Venise. Dernier ouvrage paru : Le Règne et la gloire (Seuil, 2008).
Alain Badiou est né en 1937 à Rabat (Maroc). Philosophe, mais aussi romancier et dramaturge, Alain Badiou cherche dans la pensée et dans l’art d’écrire tout ce qui est compatible avec une politique égalitaire. On citera, en philosophie, Logique des mondes (Seuil, 2006) ; pour le roman, Calme bloc ici-bas (POL, 1997) ; pour le théâtre, Ahmed le subtil (Actes Sud, 1993) ; pour les essais politiques, Le Siècle (Seuil, 2004).
Daniel Bensaïd, professeur de philosophie à l’université de Paris VIII, est responsable éditorial de la revue ContreTemps.
Wendy Brown est professeur de sciences politiques à Berkeley, université de Californie. Elle a récemment publié en français Les Habits neufs de la politique mondiale (les prairies ordinaires, 2007).
Jean-Luc Nancy est professeur émérite de l’université de Strasbourg. Dernier ouvrage paru : Vérité de la démocratie (Galilée, 2008)
Jacques Rancière est professeur de philosophie à Paris-VIII. Il a publié de nombreux ouvrages centrés sur la question du politique, en particulier à travers les textes et événements du mouvement ouvrier français du XIXè siècle (Le Maître ignorant, La Nuit des prolétaires, Les Noms de l’histoire, La Mésentente).
Kristin Ross est professeur de littérature comparée à la New York University. Ses livres publiés en français : Mai 68 et ses vies ultérieures (Complexe, 2005) et Rouler plus vite, laver plus blanc (Flammarion, 2006). A paraître prochainement : Rimbaud et la Commune (Textuel).
Philosophe et psychanalyste slovène, Slavoj Zizek est professeur invité au département de psychanalyse de l’université Paris VIII. Il enseigne dans plusieurs universités américaines prestigieuses dont Columbia et Princeton. Dernier ouvrage paru en français : La Parallaxe (Fayard, 2008).
Voir sur le site www.lafabrique.fr

Dictionnaire du corpsBernard Andrieu et Gilles Boëtschb
Bernard Andrieu enseigne l’épistémologie du corps et des pratiques corporelles à la faculté du sport de Nancy-Université, Gilles Boëtschb est anthropobiologiste, directeur de recherche et président du conseil scientifique du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). CNRS Editions
Voir sur le site www.cnrseditions.fr

Le Spectateur émancipéJacques Rancière
« Celui qui voit ne sait pas voir » : cette présupposition traverse notre histoire, de la caverne platonicienne à la dénonciation de la société du spectacle. Elle est commune au philosophe qui veut que chacun soit à sa place et aux révolutionnaires qui veulent arracher les dominés aux illusions qui les y maintiennent.
Certains emploient explications subtiles ou installations spectaculaires pour montrer aux aveugles ce qu’ils ne voient pas. D’autres veulent couper le mal à sa racine en transformant le spectacle en action et le spectateur en homme agissant.
Les études réunies ici opposent à ces deux stratégies une simple hypothèse : le fait de voir ne comporte aucune infirmité ; la transformation en spectateurs de ceux qui étaient voués aux contraintes et aux hiérarchies de l’action a pu contribuer à bouleverser les positions sociales ; et la dénonciation de l’homme aliéné par l’excès des images a d’abord été la réponse de l’ordre dominant à ce désordre. L’émancipation du spectateur, c’est alors l’affirmation de sa capacité de voir ce qu’il voit et de savoir quoi en penser et quoi en faire.
En examinant quelques formes et débats de l’art contem­porain, ce livre tente de répondre aux questions : qu’en­tendre par art politique ou politique de l’art ? Où en sommes-nous avec la tradition de l’art critique et avec le désir de mettre l’art dans la vie ? Comment la critique militante de la marchandise et de l’image est-elle devenue l’affirmation mélancolique de leur toute-puissance ou la dénonciation réactionnaire de l’« homme démocratique » ?
Voir sur le site www.lafabrique.fr

Voulez-vous être évalué ?, Evaluation et psychanalyse – Par Jacques-Alain Miller, Jean-Claude Milner
Ce livre a pour point de départ l’amendement déposé par le député Jean-Michel Accoyer lors de la première lecture, à l’Assemblée nationale, de la loi concernant la Santé publique. Cet amendement visait à encadrer les professions dites  » psy « , en soumettant leurs praticiens à une évaluation largement dominée par les psychiatres.
Face à cette menace, et par-delà cet amendement médiocre, une grande affaire s’engage – avec un enjeu majeur : comment la société contemporaine traitera-t-elle le  » malaise  » qu’elle provoque elle-même ? Sur cette question, Jacques-Alain Miller et Jean-Claude Milner ont organisé deux débats dont ce livre se veut l’écho fidèle.
Voir sur le site www.grasset.fr

 

Séminaire 2009… Le film

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress