Actions Structure TAC [danses]

TAC [danses] vous invite…

Territoires d’Actions et de Coopérations [danses] vous invitent à découvrir ses prestations :

La Porosité promue par TAC [danses] favorise les circulations entre :

  • les usagers des grands lieux dédiés à l’art et les habitants qui les jouxtent ;
  • les populations hétérogènes à l’intérieur d’un même territoire ou entre plusieurs territoires ;
  • les acteurs chorégraphiques amateurs et les professionnels de différents pays ;
  • les champs chorégraphiques, par la diversité de leurs informations ;
  • l’art et l’entreprise.

Ce sont des passerelles de rencontre et d’intérêt entre les artistes, les citoyens et les lieux de production artistique. Ces actions tentent une réponse aux questions suivantes : Comment créer de nouveaux liens entre des bâtiments culturels et les habitants alentours ? Comment « désacraliser » et rendre accessible au plus grand nombre les lieux culturels déjà existants ? Comment inventer de nouveaux modes de médiation entre artistes et publics ? Comment faire découvrir la diversité de l’art chorégraphique à un plus grand nombre ?

 

TAC-contact00

Toutes les actions de TAC [danses], imaginées par des professionnels de la danse aux compétences, esthétiques et parcours différents sont les résultats d’une analyse commune au sein du regroupement Acteurs Chorégraphiques en région PACA – AC PACA depuis 2007.

La transformation de nos économies professionnelles (humaine et marchande) et le développement de nouveaux échanges artistiques et culturels à partir des territoires, sont les axes fondamentaux qui sous-tendent toutes nos actions.

A partir de nos réflexions individuelles et communes de la situation de l’art chorégraphique en région, nationalement et dans le contexte de la politique actuelle, les membres de TAC [danses] proposent, avec toutes leurs singularités, des actions artistiques partagées autour de ce qui fait sens dans l’idée de l’intérêt commun aujourd’hui.

Il nous tient à coeur de défendre les notions de porosité des pratiques et des espaces, d’hétérogénéité des projets, d’échanges des savoirs et de responsabilités partagées. Nous replaçons la question du désir comme un moteur central qui sous-tend la relation entre le politique et le travail de l’art.

Nous expérimentons une nouvelle économie qui ne serait plus une sphère séparée de l’existence mais son tissu, la matière même des rapports humains. Nous n’occupons pas le territoire. Nous sommes le territoire. Nous parlons d’un endroit précis de l’histoire où le contexte politique, social et économique est dévoré par le libéralisme.

Au-delà d’un simple état des lieux, nous tentons d’ouvrir de nouveaux possibles pour le déploiement du domaine chorégraphique dans ses dimensions locales et internationales, en considérant ses implications multiples dans le corps social, l’intimité de l’être, le quotidien et la cité.

Par nos pratiques, nous questionnons le rapport au temps, à l’espace, au mouvement, au corps, à la communication, au paysage, à l’histoire et à la réalité présente. Nous portons une attention particulière à ce qui est à venir. Nous pensons que la danse dans les arts contemporains est un moyen pour habiter et transformer le réel.

Prestations TAC [danses]…–>TAC-band02

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress