AC PACA Analyses & Propositions Courriers Politique(s) Chorégraphique(s)

Financement public pour la danse en Paca (Arcade)

Date : Wed, 4 Feb 2009 18:25
Subject : Financement public pour la danse en Paca
From : Bernard Maarek – Directeur de l’Arcade
To : acpaca@hotmail.fr

Financement public pour la danse en Paca (Arcade)

A l’attention des membres de AC PACA,

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre enquête sur l’intervention des collectivités publiques de Paca en matière de danse (Cf. A.O.C. (Appellation d’Origine Chorégraphique)). Elle concerne des données récentes : 2007 et offre à un certain niveau une approche détaillée des interventions dans ce domaine.

Néanmoins je regrette les limites inhérentes à un tel travail en terme de fiabilité, comparabilité et exploitation.

Votre enquête s’appuie sur un déclaratif de chaque collectivité, ce qui ne vous permet pas de vérifier si les dépenses ont bien été identifiées sur la danse et qu’elles présentent une certaine exhaustivité. On peut constater que les dépenses concernant les équipements pluridisciplinaires sont comptabilisées comme des dépenses danse alors que cette activité n’occupe qu’une partie de ces équipements et leur programmation. De même sur l’intitulé schéma enseignement (cg 05) il me semble qu’il s’agit d’une dépense pour l’ensemble des disciplines artistiques musique danse théâtre.

Par ailleurs l’absence d’une nomenclature minimum commune à l’ensemble des dépenses des collectivités limite la mesure et la comparabilité des interventions.

Enfin en terme d’exploitation et en l’absence d’une classification des dépenses et une difficulté à identifier précisément ces dépenses sur la danse, il semble que seule des monographies par collectivité ne soient possibles et limitant quelque peu les perspectives de ce travail.

Je serai toutefois intéressé de mieux connaître les objectifs de votre démarche et échanger avec vous si vous le souhaitez sur les questions de méthodologie.

Bien cordialement
Bernard MAAREK – Arcade Provence-Alpes-Côte d’Azur – 30 place B.Niollon CS30759 – 13 617 Aix-en-Provence cedex 1

AC_logo-rouge

Date : Jeudi 12 février 2009 16:44
Objet : AC PACA : en réponse à votre mail « Financement public pour la danse en Paca »
De : acpaca@hotmail.fr
À : Bernard Maarek – Directeur de l’Arcade

Le 12 février 2009

Monsieur,

En réponse à votre mail du 4 février 2009 : “Financement public pour la danse en Paca”, nous vous prions de prendre connaissance des réponses suivantes :

  • Les données que nous avons rendues publiques concernent selon les collectivités sollicitées les années 2006, 2007 ou 2008.
  • Notre compte-rendu offre la réponse que nous désirions obtenir lors de notre démarche : “Au départ, une volonté de connaître les fondations économiques, les constructions, les répartitions budgétaires, les réalités chiffrées et contractualisées entre les collectivités et les structures chorégraphiques de la région PACA. Prendre connaissance des choix politiques des politiques de la région. Faire acte citoyen afin de participer activement à la fabrication et aux évolutions du domaine public à partir de celui de la danse, et pouvoir concrètement ouvrir d’autres perspectives, d’autres possibles pour une politique culturelle riche et diversifiée…”
  • Concernant votre regret des limites inhérentes à un tel travail en terme de fiabilité, comparabilité et exploitation :

1. Nous vous rappelons que nous sommes des acteurs chorégraphiques (danseurs, chorégraphes, formateurs…), nous sommes des experts dans notre domaine et les premiers critiques de nos travaux. Nous ne nous inscrivons pas comme des statisticiens ou des opérateurs du service public… Et avant tout nous sommes ici des artistes citoyens engagés à fournir de l’expertise.

2. La fiabilité du document est inhérente aux documents des collectivités sollicités que nous avons reçu (1 an 1/2 pour obtenir ces documents sans oublier la nécessaire saisie de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs www.cada.fr).

3. Concernant la comparabilité, nous n’avons pas eu connaissance même après de nombreuses recherches, qu’il y ait déjà eu une telle démarche et compte-rendu en PACA sur le champ chorégraphique.

4. Quant à l’exploitation, ces résultats sous forme de “camemberts”, nous donnent tout à fait satisfaction concernant la lecture des répartitions budgétaires des collectivités vers les structures chorégraphiques. Sachant que la partie “aspects contractuels” liant les collectivités aux structures chorégraphiques fera l’objet d’un compte-rendu dès que possible (Toutes les conventions sont d’ailleurs visibles dans l’installation/exposition A.O.C. qui s’est déroulée jusqu’au 7 février à Marseille). Vous n’êtes pas sans savoir que ce travail d’AC PACA a été long et difficile à mener devant l’opacité et la réticence de nombreuses collectivités.

Monsieur, sans que vous puissiez en douter, nous sommes attachés aux remarques ou conseils qui peuvent nous être adressés qui aideraient à l’amélioration de la qualité et de la lisibilité de nos travaux.

Cependant, venant de votre part en tant que représentant de l’Arcade, ces remarques au delà du fait qu’elles soient inattendues, prennent une dimension tout à fait savoureuse.

Devant votre analyse aiguisée et pleines de bons sentiments à notre égard, nous vous serions gré de bien vouloir au sein de la structure que vous dirigez et dans le cadre de ce qui est annoncé comme étant sa mission, compléter, affiner et reconduire ces travaux, afin de les rendre tout à fait exemplaires et dignes de respectabilité de votre point de vue.

Nous serions très curieux d’en connaître le résultat.

Nous nous permettons de vous faire cette demande car en lisant quelques extraits des MISSIONS GÉNÉRALES sur votre site internet www.arcade-paca.com nous avons eu subitement la désagréable impression d’avoir effectué une large partie de ce qui aurait dû être logiquement le travail de l’Arcade.

Vous n’êtes pas sans savoir que nous avons évoqué avec Rudy Vigier et Martine Mouton, lors de notre rendez-vous du 4 février dernier à la possibilité d’organiser ensemble (CR, Arcade, AC PACA et autres acteurs chorégraphiques) une journée de tables rondes, débats, échanges et propositions pour une amélioration des politiques culturelles chorégraphiques.

Afin d’être tout à fait éclairé sur nos objectifs et parce que vous nous exprimez votre désir de mieux connaître notre démarche, nous vous invitons de nouveau à relire l’introduction (POLITIQUE CULTURELLE CHORÉGRAPHIQUE) et la conclusion de notre dossier de presse A.O.C. sur l’article : A.O.C. (Appellation d’Origine Chorégraphique)

En espérant que cela puisse éclairer plus justement votre pensée.

A bientôt
Acteurs Chorégraphiques en région PACA / www.ladanse.eu / acpaca@hotmail.fr

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress