AC PACA Actualités & Documents Analyses & Propositions Contributions Politique(s) Chorégraphique(s) Université(s) d’été et séminaire(s)

Un projet important : Rê(v)alisables par Frédéric Lescure

lescure02Chères amies danseuses, mouveuses, shamanes du mouvement, créatrices de textures de l’espace-temps.

Je ne vous croise pas aussi souvent que je le souhaiterais, mais je suis votre parcours sur FCBk, je suis tjrs heureux d’avoir de vos nouvelles.

Je sais que vous êtes très, très absorbées par le métier et pourvu que ça dure encore et encore, je vous le souhaite de tout cœur.

Je me permets de partager ce texte et j’aimerais que vous preniez un moment pour le lire ainsi que le pdf à télécharger ici.

J’appartiens à une communauté de danseurs et d’acteurs chorégraphiques qui persévère depuis des années à mettre en place une forme de coopération au sein de nos professions: Danseurs, interprètes, chorégraphes, choré-vidéastes, profs de danse, administrateurs et chargés de diffusions, directeurs de structures et programmateurs de danse, journalistes, écrivains, chercheurs en danse et tout ceux qui d’une manière ou d’une autre font leur métier de la danse. Vous connaissez sans doute Philippe Madala, créateur du site ladanse.com, qui est à l’origine de ce projet car AC-PACA organise chaque année des séminaires sur la danse en PACA.

Vous le savez, on aime pas trop s’aligner sur des syndicats, on a toujours l’impression que notre parole est dévoyée, mal comprise et de ce fait nous sommes dramatiquement absents des instances représentatives des artistes de la scène. Il faut compenser cette absence et créer des occasions de nous exprimer collectivement pour nous adresser aux tutelles qui régissent nos métiers.

Ce sont des danseurs qui furent en 1972 à l’initiative de la création de l’Afdas, (Serge Keuten).

En 1992, une centaine de lettres de chorégraphes et de danseurs, adressés à Gérard Violette, avaient obtenu que les noms des danseurs soient désormais cités dans les programmes du Théâtre de la Ville, ce fut acté dans son bureau le jour de la mort de Dominique Bagouet,le 9 décembre 1992.

Le 22 octobre 1995, une lettre bien argumentée, signée par 7 danseurs interprètes avait impulsé la création de l’entrainement régulier du danseur, financé par l’Afdas et l’ADAMI. (cours à 5€ ou gratuit…Pas mal ? )

En 1998, une quinzaine d’artistes chorégraphiques, signataires de la lettre du 20 août, avaient par leurs propositions , infléchi radicalement la politique de développement de la danse en France.

C’est toujours possible.

Nous sommes nombreux, nous savons très bien râler autour d’un café, nous indigner entre nous, mais nous sommes éparpillés à travers la France, en tournée, en audition, en créa, au chômage, en attente, en arrêt sur blessure, enceinte, en formation Pilates…Ou tout ça en même temps. Pas facile d’entreprendre une démarche pour fédérer nos colères en une expression audible et argumentée.

On s’y mets, ma génération peut prendre (enfin) un peu de recul et entreprendre cet effort de pensée et de proposition.

Je m’adresse à vous car je sais que vous vous êtes souvent impliquées et préoccupées de questions sur l’exercice de nos métiers; vous constituez un réseau professionnel extrêmement large et vous êtes en mesure de communiquer à de nombreux danseuses et danseurs.

Rê(v)alisables, (on l’appelle comme ça pour l’instant), c’est le projet très avancé d’organiser en 2015 des « états généraux » de la danse, mais on aime pas trop ce titre un peu syndicaliste.

Nous organisons des séminaires le même jour à Paris, Marseille, Lille, Strasbourg, Montpellier ou Toulouse, sans doute aussi à Rennes, et à Lyon ou Grenoble, avec une liaison vidéo-conférence pour la plénière de clôture.

La date n’est pas arrêtée, ce pourrait être avant l’été ou à la rentrée selon que cela nous offre plus de visibilité et de disponibilité des acteurs chorégraphiques , (on écrit AC, c’est plus court). Tout le monde est convié à contribuer à cette réflexion, nous devons absolument dépasser les clivages esthétiques qui minent toute forme de coopération dans nos professions.

Nous souhaitons faire cette réunion en 2015 car c’est l’année des élections régionales: les débats sur les questions des territoires sont intenses, la danse doit se faire entendre dans la perspective de la disparition des DRAC au profit de « compétences  » de politiques culturelle encore très floues et arbitraires au sein des conseils régionaux, on s’attend aussi à de grands changements dans les régions, c’est le bon moment pour interpeller les élus qui sollicitent les suffrages pour régler nos vies.

C’est aussi les 30 ans des CCN et un bilan des 30 ans de politique de la danse s’impose, la danse contemporaine n’est entrée dans les CNSMD qu’en 1989, cela fait seulement 25 ans,

Nous avons besoin de vous, car votre expérience, votre pensée, vos idées, sont singulières, éclairées et précieuses.

Vous pouvez participer à cet effort en relayant l’information à votre réseau professionnel, en écrivant des textes, en apportant vos témoignages, en exprimant vos attentes, en en parlant autour de vous et en participant à l’organisation des rencontres dans les villes.

CELA NE PEUT PAS SE FAIRE JUSTE EN CLIQUANT « J’AIME » SUR FCBK, mais faites le aussi…

etats-genereux01

Rê(v)alisables sur www.facebook.com/pages/Rêvalisables/1510819969175200

Essaie de répondre à cet appel rapidement, même juste pour me dire que tu es débordée, Si ce projet ne t’intéresse pas, donne nous, si tu veux, le contact d’autres danseurs qui pourraient y contribuer.

Je vous souhaite le meilleur (et la part la plus dorée du meilleur), Avec tout mes vœux de succès pour vos réalisations, Amicalement,

Frédéric Lescure, Combs la Ville, www.frederic-lescure.com

Des articles pour informer, mobiliser, appeler à participer sur www.ladanse.eu

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress