AC PACA Actualités & Documents Contributions

L’APPEL À LA MOBILISATION GÉNÉRALE EST LANCÉ POUR DÉFENDRE LA SURVIE DE LA DANSE ET SON AVENIR par les ÉTUDIANTS DANSEURS DU CNSMDP

mobilisation-danse-cnsmdpL’APPEL À LA MOBILISATION GÉNÉRALE EST LANCÉ POUR DÉFENDRE LA SURVIE DE LA DANSE ET SON AVENIR : VOICI LA LETTRE DES ÉTUDIANTS DANSEURS DU CNSMDP QU’IL FAUT FAIRE CIRCULER DANS LA FRANCE ENTIÈRE 

Nous sommes élèves-danseurs au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Suite aux récents événements qui ont touchés la direction de danse, nous faisons appel à vous.

Au cours du mois de novembre, nous avons appris que Bruno Mantovani désirait faire du département des Etudes Chorégraphiques une sous-direction. A notre propre initiative, nous nous sommes mobilisés le lundi 25 novembre, jour du Conseil d’Administration, pour exprimer notre désaccord. Dès le lendemain, alors que le projet de Bruno Mantovani avait été mis en sursis, le non-renouvellement du contrat de Clairemarie Osta nous a été communiqué. 
Ces différents événements servent aujourd’hui de révélateurs à un malaise bien plus général du monde de la danse sur sa place, son statut et sa prise en considération… Les conditions d’existence de l’art chorégraphique restent fragiles. C’est donc le moment de les renforcer.

A nous de défendre, en tant qu’étudiants, l’avenir de la danse !

« L’expérience de ces dernières décennies montre que les écoles les plus prestigieuses et les plus performantes de formation de danseurs professionnels, dans le monde entier, bénéficient toutes d’une très larges autonomie, soit parce que leur statut privé, adossé ou non à une fondation, favorise par nature cette autonomie[…]L’autonomie pédagogique la plus étendue dans les mains de grands professionnels de la danse est bien la condition sine qua non de la réussite des écoles de formation des danseurs professionnels. Ce principe fondamental doit guider l’Etat dans l’organisation et le fonctionnement de ces établissements. » Marc Sadaoui, 2001

Le Conseil d’Administration a dévoilé les failles des textes organisant les directions des Conservatoires, et par extension les autres pôles d’enseignement chorégraphique. Malgré cela, la direction de la danse disposait d’une autonomie dans son fonctionnement. Or, le projet soutenu par Bruno Mantovani menace cette autonomie.
Par conséquent, nous souhaitons que ces textes soient soigneusement revus.

En tant qu’élèves danseurs, nous travaillons chaque jour pour intégrer le paysage chorégraphique de demain. Mais ce dernier est actuellement fragilisé dans la société :
- Les Rencontres Internationales de Danse Contemporaine occupent les locaux du 104 Boulevard de Clichy depuis 1955. Actuellement l’école risque l’éviction pure et simple, d’ici à quelques mois.
- La nouvelle nomenclature proposée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche ne comporte pas la mention Danse (ni même études chorégraphiques) pour le diplôme national de Master. C’est là nier l’existence d’une discipline particulièrement dynamique, qui a toute sa place dans le domaine « Arts – Lettres – Langues » aux côtés des mentions « Cinéma et audiovisuel », « Création numérique », « Musique, musicologie », « Design » ou « Mode »…

Son épanouissement dépendra de notre conscience, de nos actions et de notre implication collective.
Il est donc nécessaire de se mobiliser !

DATE : JEUDI 19 DECEMBRE
RDV : Métro PALAIS ROYAL – MUSEE DU LOUVRE à 9h15 pour la mise en place de la performance
LIEU DE LA MOBILISATION : Dans le jardin du Palais Royal, au niveau des colonnes de Buren
CODE VESTIMENTAIRE : Hauts rouges et jeans

Photos de Virginie Kahn

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress