AC PACA Courriers

Courrier à M. Daniel Hermann – Dir. Général des Affaires Culturelles – Mairie de Marseille

AC_logo-rougeActeurs Chorégraphiques paca c/o ladanse.com 2, rue Louis Grobet 13001 Marseille

à Monsieur Daniel Hermann Directeur Général des Affaires Culturelles 38,rue Saint Ferréol 13001 Marseille

Marseille, le 3 septembre 2009

Monsieur,

Nous ne sommes pas inconnus de vous – même et de vos services. A titre de rappel, AC paca, regroupement d’acteurs chorégraphiques, tous corps de métier confondus en région Provence Alpes Côte d’Azur, vous a adressé deux requêtes successives afin d’obtenir la répartition budgétaire municipale allouée au champ chorégraphique et les conventions liées (29.10.07 et 30.04.08) ; le dernier courrier est à ce jour sans réponse. Le 2 février 2009, nous allions rendre public par voix de presse les résultats de nos investigations auprès des collectivités locales et à la DRAC en Paca. Nous avons jugé bon de tenir au courant Mme Cathy Berbon, conseillère à la danse de ce fait (courrier email du 19.01.09), au moment même où l’état réclame de chacun la transparence des comptes liés à l’argent public. Elle a donc essayé de palier à cette absence de réponse très rapidement en nous adressant les documents qu’elle avait en sa possession ; manquaient certaines conventions.

Vous pouvez consulter en ligne le résultat de nos recherches sur www.ladanse.eu (extrait de la conclusion de notre investigation A.O.C)… Ce travail mené ces derniers mois a révélé (processus graphique à l’appui) un paysage économique de la danse sur le territoire où nous sommes. Nous y décelons des consensus politico-économiques ou de nouveaux paris pour une culture de demain, un art chorégraphique d’aujourd’hui mettant en jeu un mode de production de la vie matérielle et artistique. Ce mode de production conditionne le processus de vie sociale, politique et intellectuel dans son ensemble. Pour la ville de Marseille (budget 2007), le constat laisse apparaître une énorme disparité entre 4 structures soit 84,57% (BNM, Ecole Nationale Supérieure de danse de Marseille, Scène nationale du Merlan et festival de Marseille) et 31 autres associations se partageant les 15,83% restants.

Nous restons vigilants face aux politiques culturelles menées par les collectivités locales. Pour la saison à venir, nous nous alarmons de la baisse annoncée du budget municipal alloué à la culture et plus particulièrement à la danse – aides aux projets (-10%). Nous ne pouvons que décrier les effets dévastateurs de cette baisse sur un secteur déjà très précarisé. La richesse du domaine chorégraphique et créatif de la ville, la diversité des imaginaires qui y sont liés seraient mis à mal : atouts qui, nous le savons tous, ont permis de promouvoir la ville et le Grand Provence pour l’obtention du titre de Marseille : ville – capitale européenne de la culture 2013. Nous ne doutons pas qu’il s agit d une méprise de votre part et qu’en conséquence, vous saurez prendre les décisions qu’il convient.

De plus, nous nous inquiétons à l’annonce du remaniement de l’organigramme du service culture de la Mairie pour cette rentrée. Mme Cathy Berbon se voit attribuer en plus de la charge de conseillère à la danse : le théâtre, le cirque et les arts de la rue. Sans même parler de cumul de fonctions ou bien même de capacités humaines à exercer ces fonctions, cela risque de nuire à l’accompagnement et à la réelle connaissance du travail des équipes artistiques sur le terrain.

Nous voulons espérer que les vœux de Monsieur le Sénateur Maire Jean-Claude Gaudin (« …être au plus près des attentes et des difficultés de visibilité des compagnies et de leurs projets. » *) s’accompagneront des moyens nécessaires à leur réalisation.

AC paca réaffirme qu’il devient évident que la politique se doit d’être dans une dynamique de rééquilibrage des attributions et de bienveillance pour ne pas exclure le nouveau (les formes étrangères, novatrices, les langages différents, les nouveaux types d’expression) sous prétexte de manque de repère. Une politique réellement ambitieuse doit cesser de monnayer nos existences au jour le jour sans savoir à quelle pensée nous contribuons. Et cela est important pour les générations actuelles mais aussi à venir.

Dans l’attente de vos réponses à nos interrogations et nos constats.

ACtivement

Acteurs Chorégraphiques PACA
Site : www.ladanse.com/ACPACA/
Mail : acpaca@hotmail.fr

logo_pdfCourrier à M. Daniel Hermann – Dir. Général des Affaires Culturelles – Mairie de Marseille

* Lettre du 2 juillet 2009 adressée à la réunion chorégraphique – la Friche la Belle de Mai
Copies à : Monsieur le Sénateur Maire Jean-Claude Gaudin et à Mme Cathy Berbo

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress