AC PACA Université(s) d’été et séminaire(s)

Université d’été 2012

AC_logo-herbeA la veille du focus européen sur Marseille et ses alentours par Marseille Provence 2013, la ville est l’une des plus endettée de France et ne rechigne toujours pas sur le clientélisme ; au moment où certains pensent que la deuxième ville du pays brille plus par son insécurité et ses guerres de gang que par son développement économique et culturel.

La crise économique globale se manifeste avec douleurs pour de plus en plus de personnes.

La décentralisation n’a pas achevé ses promesses ni même entamé ses changements afin de questionner concrètement les flux décisionnels et les spécificités régionales qui en découlent comme les responsabilités qui incombent : nous ne percevons toujours pas de cohérence politique dans la gestion de nos territoires.

Notre région table toujours plus sur une excellence visible, ventable-vendable-rentable, au regard d’une histoire de politique culturelle des années 80 qui avait fait d’elle une région cobaye pour le redéploiement de la culture et des arts.

Cette dite culture est mise à mal dans ses structures de production-création-diffusion comme dans ses institutions de formation, même si nous sommes au lendemain de la nomination d’une nouvelle Ministre de la Culture et de la Communication française dont nous ne mesurons pas encore les perspectives.

Mais établir seulement un état des lieux inquiétant n’est pas satisfaisant.

IL NOUS FAUT EXPRIMER, DIRE ET ÉCRIRE CE QUE D’AUTRES CHERCHENT À ÉTOUFFER.

Nos actes professionnels au quotidien témoignent d’un engagement politique. Nous devons nous atteler à rendre visibles les petites choses ou les grands faits qui contribuent à qualifier nos (mises en) œuvres comme politiques, avec tout ce que contient ce mot ; que ces actes se fassent les porte drapeaux d’une croyance dans l’art en mouvements pour aller de l’avant plutôt que de vaciller.

Pouvoir dire fièrement « je suis de la balle » sans craindre les boulettes ! AC paca est de cette communauté d’artistes qui est convaincue de la portée sociale, économique, solidaire, réflexive,… des danses en partage comme autant de rites sur l’autel des désirs.

Ce serait le pari de cette UE 2012.

A nos niveaux, quels qu’ils soient, nous pouvons nourrir du témoignage de nos actes locaux et singuliers des revendications plus globales et ainsi, échafauder puis défendre nos désirs de fondements concrets.

Kristof Le Blay pour AC paca

PROGRAMME

 SAMEDI 8 SEPTEMBRE 

  • 9h / Accueil des Universitaires
  • 9h30 / Introduction & lecture explicative du programme de l’UE 2012 par Kristof Le Blay
  • 10h / Mise en routes de pensées – transversalité dans les arts et art de faire par Hélène Ferracci et Anne Marie Chovelon
    • 10h30 Les questions que ça nous posent = échanges de points de vue
  • 11h30 / La ½ h avec soi même – QUALIFIER le POLITIQUE dans nos OUVRAGES PROFESSIONNELS
  • 12h / Communication de TAC [danses] soit le dernier acte politique de AC paca : les visées et moyens d’une constitution en association Loi 1901.
  • 13h / déjeuner
  • 14h / Des paroles aux actes La danse pour tous ? pour chacun ou partagée ? Pour vous qu’est ce qu’une maison pour la danse ? par Philippe Madala
  • 14h15 / Former – formater – déformer par Kristof Le Blay
    • 14h30 Les questions que ça nous posent = échanges de points de vue
  • 16h / Mise en partage de la 1/2 h avec soi même
  • 18h / Envisager la journée du dimanche au regard des chantiers du jour
  • 18h30-22h / Apéro & diner

 DIMANCHE 9 SEPTEMBRE 

  • 9h30 / Visions, échos et faits – de proche ou de loin, relater les espaces propices à l’émergence des arts au regard de l’art chorégraphique, en région et plus ? (structures, hospitalité & accompagnement, fonctionnements à moyen et long terme,…)
    • Les questions que ça nous posent = échanges de points de vue
    • 11h / Organisation des pensées de chantier du POLITIQUE dans nos OUVRAGES PROFESSIONNELS
    • Mise en forme – synthèse écrite du débat de la veille
    • Points majeurs à mettre en avant et idées à développer = proposition de petits ateliers de recherches ciblées
  • 13h / déjeuner
  • 14h / Quelle valeur de CARE donner à nos échanges vis à vis de MP13, des politiques locales et nationales, d’une crise globale ? Une page de garde pour mise en garde.
    • une lettre aux institutions et ministères ?
    • une communication grand public sur support papier ou.. ?
  • 18h – 19h30 / Nettoyage du lieu & pastis de fin d’UE offert par l’amicale des jeunes ballerines Ricard

Report de l’Université d’été 2012

Les commentaires sont fermés.

Motorisé par: Wordpress